Les vins espace membre fr

Louis Gaspard d'Estournel,
le fondateur

Engagement & Excellence

Un bâtisseur audacieux

C’est en 1791 que Louis Gaspard d’Estournel, hérite des domaines de Cos et de Pomys, comprenant notamment 14 hectares de vignes. Convaincu que cette colline recèle un terroir exceptionnel, il multiplie les prises de risques pour faire progresser sa propriété.
Son audace s’illustre financièrement, les acquisitions agrandissant le vignoble jusqu’à 45 hectares. Les améliorations techniques sont nombreuses dans la vie du domaine, l’inscrivant dans une recherche permanente d’innovations. En témoignent l’usage inédit de bouchons de verre, ou les essais de nouveaux cépages.

Contenu espace membre

Le choix de l’excellence

Totalement dévoué à son domaine, Louis Gaspard d’Estournel se bat sans répit pour le faire progresser et parfois même pour le conserver. Son engouement pour Cos d’Estournel le conduit à plusieurs reprises à vendre pour payer ses dettes, puis racheter l’objet de sa fascination.
L’ardeur et la ténacité dont il fait preuve tout au long de sa vie soulignent sa volonté de faire de Cos d’Estournel une propriété de premier ordre et d’y produire l’un des meilleurs vins du monde. C’est dans ce but notamment qu’il acquiert de nombreuses parcelles, parmi les plus belles de l’appellation.
Cette quête d’excellence est récompensée de son vivant, son vin étant reconnu par le négoce qui en fait un deuxième grand cru du Médoc.
Malheureusement, il meurt deux ans avant la légitimation du Classement de 1855, qui fait de Cos d’Estournel un Second Cru Classé.

Le maharadjah de Saint-Estèphe

Curieux et cultivé, Louis Gaspard d’Estournel est un homme ouvert au monde qui l’entoure. Il découvre en particulier l’Orient pour s’assurer de nouveaux débouchés commerciaux auprès des officiers britanniques en poste dans les colonies.
Exporté en Inde dès 1838, le vin est à l’origine de la passion de Louis Gaspard d’Estournel pour ces contrées. Comme une invitation au voyage, il s’en inspire pour imaginer l’architecture de Cos d’Estournel, qu’il a voulu somptueux palais dédié au vin.
Il choisit, pour orner son château, de le surmonter de monumentales pagodes. Cette allure exotique témoigne de son inclination, qui lui vaut même le surnom de Maharadjah de Saint-Estèphe. C’est ainsi qu’il entretient sa part de mystère et offre à sa propriété son originalité unique au monde.

ÊTES-VOUS EN ÂGE DE CONSOMMER DE L'ALCOOL DANS VOTRE PAYS DE RÉSIDENCE ?

Vous n’avez pas l’âge requis pour accéder à ce site.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.